Jour 1 : tu n’aurais pas la candidose toi ?

18 février 2020 : discussion whatsapp avec ma copine. En formation de réflexologie, elle pense à moi : quel amour !!! 

Ma petite témoin de mariage m’écrit (bon OK pendant mes heures de boulot, j’avoue) : « concernant tes petites addictions d’alcool _(j’ai dit que j’étais fêtarde non ?)_ je voulais te parler d’un truc que j’ai appris lors de ma première cession de formation en réflexologie. Il pourrait y avoir un lien entre tes infections urinaires, les envies d’alcool et de sucre aussi. » _(elle me précise en toute bienveillance que je ne suis pas non plus une picolette)_

Elle me conseil de mesurer le pH de mes urines (savoir si elles sont acides) et me préconise de l’acide caprilique parce que je pourrais souffrir de « CANDIDOSE » ! Le mot était lâché !

Ma réaction : étonnée, perplexe mais intriguée !

Par chance, je croise à la pause café de 16h (et après je m’étonne de mal dormir…) une proche collègue à qui je raconte cet échange de whatsapp alors même que je dégustais un petit Doowap aux pépites de chocolat. Et oui, je mange peu à chaque repas, mais je grignote toute la journée… J’ai la chance que cette collègue adorée soit une fan inconditionnelle de nutrition, soins naturels etc. Elle a justement suivi une conférence sur la candidose et m’explique le sujet comme à une enfant de 4 ans. Et oui parce que je suis plutôt une adepte de la bonne bouffe : plats en sauce, cochonnaille et bière ou vin au moins 4 fois par semaine… aïe aïe aïe, j’ai beau avoir arrêter les fast-food après avoir déclenché des intolérances alimentaires, je n’avais pas prévu d’avoir une vie 100% saine tout de même… Bref, elle me conseille de répondre au questionnaire / diagnostic du Dr Philippe-Gaston Besson et de faire le test de la salive.

Ni une ni deux, j’imprime le test et le réalise le soir même. J’obtiens un score de 180 avec l’analyse suivante : « Le score total obtenu permet d’orienter le diagnostic vers une éventuelle candidose chronique : « Il y a pratiquement certitude de la présence d’une candidose chronique si le score obtenu est d’au moins 180 pour une femme. » 

Le couperet tombe, je prends peur et commence à surfer sur le web pour me documenter.

Snacks-1

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Secrets de femmes - La femm... |
Santepsy |
PLACE du PROCHE aux URGENCES |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jourdinfirmiere
| 18&22
| Fillinges des Blouses pour ...